CHANTS ET SONS DE GUÉRISONS

CHANTS ET SONS DE GUÉRISONS


D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé chanter. Pendant mon enfance et par la suite durant mon adolescence, je saisissais la moindre occasion de chanter devant  public. Cet amour pour le chant est plus que jamais présent depuis que je me laisse guider dans son expression.


Aujourd’hui, je ressens de la gratitude de pouvoir laisser s’exprimer à travers ma voix, des sons et des chants de guérisons.


Pourquoi guérisons au pluriel? Parce lors des sessions de chants et de sons, les guérisons sont multiples et surviennent tant au niveau physique, psychologique, émotionnel que spirituel.


Depuis des milliers d’années, les peuples anciens chantent les manifestations de la vie.


Que cela soit pour accueillir un nouveau né, pour célébrer l’initiation à l’âge adulte, pour honorer la mémoire des défunts ou encore remercier la Terre Mère pour ses bienfaits, l’homme a toujours chanté. Nous pourrions croire que c’est simplement du folkore local mais nous serions loin de la vérité. Les sons et les chants sont reconnus depuis des siècles pour leurs vertus thérapeutiques. Des traditions chamaniques, aux mantras tibétains en passant par les chants grégoriens, ils ont un rôle culturel central en reliance directe avec leurs utilisations thérapeutiques originelles.


Aujourd’hui, de plus en plus de thérapeutes, d’infirmier(e)s, de médecins, de personnes issues du monde soignant se forment à différentes approches utilisant le son, le chant comme outil de travail. Plusieurs hôpitaux se sont ouverts à l’utilisation des sons dans l’accompagnement des patients dans plusieurs domaines tels que : l’autisme, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, les troubles dyslexiques, les troubles anxieux, etc. On utilise même les sons dans la diminution des douleurs, liées à la chimiothérapie et dans la réduction de la prise de médicaments dans le traitement de certains cancers.


Le chant est un puissant vecteur d’énergie et d’informations. Cette information est transmise à l’ensemble de notre corps. Bien sûr, les sons sont entendus par l’intermédiaire de nos oreilles mais ce sont bien toutes nos cellules, nos organes, nos os, nos tissus qui sont sensibilisés lors de leur émission. Il suffit de regarder les ondes qui se forment dans un verre d’eau lorsque l’on chante à proximité pour se faire une idée de la diffusion des sons dans notre corps.


Personnellement, je n’ai encore jamais rencontré de personnes qui soient insensibles à la musique, aux sons ou aux chants. C’est pour moi une preuve s’il en fallait une que ce langage est universel, porteur d’espoirs et de promesses que nous découvrirons au fur et à mesure que les recherches avanceront. Et ne dit-on pas que la musique adoucit les mœurs ?


Photos inspirantes - crédit Nicolas Sols


"Le plus beau voyage est celui qu’on a pas encore fait".


Loïc Peyron

Copyright @ All Rights Reserved Nicolas Sols 2011-2018